Andropause : symptômes et solutions

Sommaire

L'andropause est l'équivalent masculin de la ménopause. Aujourd'hui, elle est encore relativement peu connue et assez tabou. Ses symptômes peuvent se révéler très gênants, mais sont bien soignés grâce à divers traitements.

Explication de ses causes, ses symptômes, et des solutions pour y remédier.

Andropause : qu'est-ce que c'est ?

Une baisse progressive de la testostérone

L'andropause résulte d'une baisse de la testostérone, hormone responsable de la tonalité grave de la voix, de la masse musculaire, ainsi que du système pileux. En vieillissant, le taux de testostérone dans l'organisme ainsi que la production de spermatozoïdes baissent progressivement.

Après 30 ans, le taux de testostérone baisse d'environ 10 % par décennie. Il s'agit d'un processus normal de vieillissement qui peut engendrer des symptômes plus ou moins désagréables.

Plus de 50 % des plus de 50 ans concernés

L'andropause est progressive, contrairement à la ménopause qui survient brutalement chez les femmes.

On estime qu'environ 50 % des hommes de plus de 50 ans présentent des symptômes d'andropause. Cela varie donc d'une personne à l'autre, puisque certains peuvent garder un taux élevé de testostérone toute leur vie.

Qui est concerné ?

Certains hommes possèdent des taux de testostérone inférieurs à la normale et en vieillissant, ceux-ci sont touchés par l'andropause.

Les tissus de l'organisme normalement stimulés par cette hormone en reçoivent de plus petites quantités, avec des conséquences physiques comme psychologiques.

Symptômes et complications de l'andropause

Baisse de la libido, perte d'énergie, irritabilité

Les symptômes les plus courants de l'andropause sont les suivants :

  • une baisse de la libido,
  • des difficultés à obtenir une érection,
  • une perte générale d'énergie,
  • des états dépressifs,
  • irritabilité et sautes d'humeur,
  • une perte de force et de masse musculaire,
  • une augmentation du tissu adipeux,
  • des bouffées de chaleur.

Des complications potentiellement graves

Des complications graves peuvent être causées par l'andropause :

  • l'augmentation des risques de maladies cardiovasculaires ;
  • l’ostéoporose.

Diagnostiquer l'andropause

Le médecin que vous consulterez vous fera faire des analyses sanguines pour vérifier votre taux de testostérone et vous interrogera pour savoir si vous présentez certains symptômes.

 

Traitements préventifs et effectifs de l'andropause

Substitut de testostérone

La principale thérapie pour contrer l'andropause consiste à augmenter le taux de testostérone dans l'organisme à travers différents modes de préparation. Ce type de traitement améliore l'humeur, l'énergie, la force musculaire et la santé osseuse.

Cependant, il est important de noter qu'un tel traitement n'est pas sans risques, notamment en cas :

  • de problèmes au cœur ou aux reins,
  • de cancer de la prostate ou du sein,
  • de taux élevé de calcium dans le sang.

Dans tous les cas, seul votre médecin pourra vous prescrire ce type de traitement en tenant compte de votre état de santé.

Injections de testostérone

Ce traitement comprend des injections de testostérone dans le muscle toutes les 2 à 4 semaines. Il n'est pas sans effets secondaires, et peut ainsi occasionner des sautes d'humeur dues aux changements brusques de taux de testostérone dans le sang.

Capsules de testostérone

Ce traitement consiste en une prise de capsules deux fois par jour, après les repas.

Gel de testostérone

Ce traitement est appliqué directement sur la peau, généralement sur les bras.

Timbres transdermiques

Il s'agit d'un patch contenant de la testostérone :

  • il assure une diffusion lente et régulière de l'hormone directement dans le sang ;
  • Il faut l'appliquer dans le dos, sur l'abdomen, les cuisses, ou les bras, sur une peau sèche et propre.

Importance d'un mode de vie sain

Pour soulager les symptômes de l'andropause, il est fortement conseillé de faire la chasse aux mauvaises habitudes. En complément de l'un des traitements vus précédemment, il y a de grandes chances que votre médecin vous demande :

  • d'arrêter de fumer,
  • d'éviter les sources de stress,
  • de consommer des aliments riches en calcium,
  • d'adopter un régime alimentaire équilibré et faible en graisse,
  • de faire du sport régulièrement.

Quelques conseils supplémentaires pour vous aider :

Ces pros peuvent vous aider