Sommaire

 

Maux de tête, bouffées de chaleur, ballonnements, etc., nos hormones n'ont pas fini de nous mener la vie dure à l'heure de la ménopause.

Étape pénible autant psychologiquement que physiquement, voilà qu'elle amène son lots d'inconforts, parmi lesquels peuvent se manifester des vertiges. Pourquoi ces vertiges à ce moment là, et comment y faire face ? Faisons le point.

Ménopause : ses désagréments

La ménopause est un état physiologique dans la vie d'une femme qui correspond au moment où les ovaires cessent de fonctionner (entre 49 et 55 ans, avec un âge médian de 51 ans) et où les règles disparaissent.

Elle s'accompagne d'un bouleversement hormonal (carence en œstrogènes synthétisés par les ovaires en activité), et de désagréments tels que :

  • bouffées de chaleur, qui durent de quelques secondes à quelques minutes, et sueurs nocturnes ;
  • changements d'humeur ;
  • troubles du sommeil ;
  • augmentation de l'adiposité abdominale (ventre gonflé) ;
  • vertiges.

Pourquoi ces vertiges à la ménopause ?

Les œstrogènes sont les hormones de la femme ; ils agissent partout dans le corps. Ils sont responsables de tout le cycle menstruel depuis la fin de la puberté et l'arrivée des règles.

Généralement les vertiges peuvent être causés par une variété de facteurs, tels que :

  • la fluctuation de la tension artérielle ;
  • la baisse du taux de sucre dans le sang ;
  • certaines infections virales.

Cependant, concernant plus précisément la ménopause, les facteurs causant et/ou accentuant les vertiges peuvent être :

  • l’inquiétude et l’hyperventilation (due aux bouffées de chaleur) ;
  • les maux de tête ou migraine ;
  • des nausées ;
  • les crises de panique ;
  • un état dépressif concomitant à cette période de la vie, parfois difficile à accepter.

Comment remédier aux vertiges à la ménopause ?

Vous pouvez diminuer les vertiges en :

  • restant couchée et immobile, le vertige devrait passer naturellement ;
  • évitant la consommation de café, d’alcool, de sel ;
  • en préférant les légumes crus si possible ;
  • mangeant des graines germées, et notamment des graines d'alfalfa, car elle contient un principe hormonal, le comestrol, qui permet aux femmes de traverser la ménopause plus facilement.

Suivez nos conseils pour remédier aux symptômes principaux de la ménopause et de la préménopause :