Au moment de la ménopause, le désir de la femme peut s'atténuer. La plupart des femmes ménopausées ont la libido en baisse.

Le désir sexuel est un phénomène complexe qui, sur le plan hormonal, dépend surtout des œstrogènes chez la femme (hormone qui n'est plus sécrétée par les ovaires à la ménopause).

De plus, de nombreux facteurs durant la ménopause peuvent rendre les rapports difficiles et douloureux :

  • Sécheresse vaginale.
  • Amincissement de la muqueuse vaginale, qui la rend fragile et sensible.
  • Disparition de la flore vaginale, qui augmente la sensibilité aux infections vaginales.
  • Diminution ou modification des sécrétions vaginales.
  • Démangeaisons et sensations de brûlures vaginales inconfortables.

La ménopause agit aussi sur le versant psychologique du désir.

Il existe des traitements pour atténuer ces troubles secondaires à la ménopause que ce soient des traitements généraux (traitement hormonal substitutif) ou des traitements locaux (hormonaux ou non).